dimanche, 07 octobre 2012 20:23

Dark Knight : un Nouveau Guerrier ?

Évaluer cet élément
(12 Votes)

La sortie de The dark knight rises, dernier volet de la trilogie Batman de Christopher Nolan, est l’occasion de revenir sur la genèse de ce héros. Anthony, un Nouveau Guerrier, y voit la trame d’une initiation, et des échos au travail que propose aux hommes le Mankind Project.

Bruce Wayne est un jeune homme qui se retrouve orphelin enfant. Il hérite de la fortune de ses parents. Il voit mourir son père et sa mère tués par balle sous ses yeux. Cette blessure d’enfant le conduira vers une envie de se venger puis d’être le justicier masqué de la ville Gotham Batman. Au cours des trois films – Batman begins (2005), The dark knight (2009) et The dark knight rises (2012) – on le voit lutter contre trois ennemis bien distincts.

Les films de la trilogie Batman posent à mon sens plusieurs questions : comment devenir un homme quand un jeune voit, impuissant, mourir son propre père sous ses yeux ? Comment ne pas devenir un criminel ?

Face à un tel drame, Bruce Wayne, l’homme qui se cache sous le costume de Batman, se retrouve face à une double contrainte : rester un enfant innocent, victime et apeuré, et se venger de l’assassin de ses parents. Toute sa problématique est de s’identifier à l’agresseur, alors qu’il est victime. Il cherche en cela à comprendre ce qu’est un criminel. Or Bruce est Gotham, Gotham est Bruce. Ses ennemis – comme le malfrat Falcone – cherchent à détruire Batman-Gotham. Ils sont l’incarnation de ses propres ombres et utilisent, en particulier Falcone, le pouvoir de la peur. Dans chaque film, Batman se confronte à l’un d’eux – Ra’s Al Ghul, le Joker et Bane – qui chacun lui délivre un enseignement.



Dans Batman begins, Ra’s Al Ghul

Ce premier volet permet de voir la naissance du héros. Après s’être frotté au monde du crime, Bruce rencontre un homme qui lui propose de le rejoindre et d’embrasser sa cause. Ra’s Al Ghul l’enseigne ainsi : « Ce qu’en vérité tu crains est en toi. Tu crains tes propres forces, ta colère, la soif de faire de grandes ou de terribles choses. À présent, chemine intérieurement. Respire (breath)… »

Bruce doit respirer une fleur psychotrope. Cette inhalation de plante fait songer à certaines initiations chamaniques où l’initié fait l’expérience de se confronter à ses peurs. Alors que, durant cette initiation, la fleur est un remède pour affronter sa peur, elle deviendra plus tard un poison mortel. Ainsi, la même plante – suivant l’usage et le dosage qu’on en fait – peut être initiatrice ou destructrice.

Ra’s al Ghul initie Batman à devenir un membre de la ligue des ombres. Il lui apprend à « épouser sa peur », à se réapproprier la force qu’elle contient. Avec un « idéal », il peut devenir une « légende ». Mais Bruce se libère de l’emprise de Ra’s et de la vengeance. Il devient l’homme qui a dompté sa peur des chauves-souris : the « Batman ». Il utilise cette peur afin de servir son idéal de justice.



Dans The Dark Knight, le Joker

Trois personnages se livrent une guerre sans merci, le procureur Dent et le malfrat appelé le Joker. Le premier rend la ville plus sûre quand le second unifie le banditisme contre Batman. Dent sortira perdant de cette confrontation : dans un incendie criminel provoqué par le Joker, il perd la moitié de son visage, défiguré, ainsi que sa future femme. Il devient un assassin pour se venger.

Voici ce qu’enseigne le Joker à Batman (en prison) : « Pour eux, t’es juste une bête de foire (freak)… Leur bonté dépend des circonstances. Je te montrerai. Quand rien n’ira plus, ces personnes civilisées s’entre-dévoreront. Tu vois, je ne suis pas un monstre, juste un visionnaire. » Et à Dent (à l’hôpital) : « J’ai l’air d’être un homme qui a un plan ?… Moi, je me contente d’agir… Je suis un agent du chaos. »

Le Joker joue avec la mort, la défie. Il remet sa vie entre les mains du « chevalier de lumière Dent », en lui tendant une arme, et créé Double-Face, l’homme qui remet sa vie au hasard. Il démontre que les hommes méconnaissent leur ombre.

{youtube width="640"}aPolABoffns{/youtube}

Dans The Dark knight rises, Bane

Bruce vit isolé dans son manoir et ne voit plus personne depuis huit ans. Il ne sort plus en tant que Batman la nuit. Il est affaibli physiquement. Un malfrat qui vit dans les égouts fait parler de lui. Batman finit par l’y rencontrer, aidé par une femme qui se fait appeler Catwoman. Je ne vous dévoile pas la suite du film.

Bane enseigne ainsi Batman : « Tu penses que l’obscurité est ton alliée. Mais tu l’as simplement adoptée, je suis né dedans et elle m’a modelé. Je n’ai pas vu la lumière avant de devenir un homme et elle n’était pour moi alors qu’aveuglement (blinding! L’obscurité te trahit parce qu’elle m’appartient. »

Bane s’approprie la force de Batman que celui-ci a perdue, ne voulant plus incarner sa part sombre de chevalier noir. Il prend le contrôle de la ville qu’il met à feu et à sang et met Bruce en situation d’assister à la déchéance morale de Gotham puis à sa destruction physique. Il lui renvoie son impuissance d’enfant, l’oblige à trouver la foi.

Ce que cette trilogie dit de mon expérience

Cette trilogie enseigne que notre ombre est un précieux maître. Au-delà de l’idée de superhéros, chaque humain a le choix d’être soi-même un simple héros, celui de sa propre vie. Par mon initiation de Nouveau Guerrier, j’ai compris dans ma chair cette leçon : tant que je n’identifie pas ma part sombre, je peux être le jouet de mes instincts les plus bas. Tant que je ne rencontre pas mes obscurités, je ne parviens pas au chemin de ma lumière.

Je suis un homme responsable qui choisit en conscience. J’ai en moi ce pouvoir, contenu dans ma propre ombre. Chacun détient ce pouvoir, celui qui écrit ces lignes comme celui qui les lit… Et vous, voulez-vous devenir le héros de votre propre vie ? Je vous y invite…


7241 Dernière modification le mardi, 16 juillet 2013 21:15

Dernières News

  • Les Anglais osent : une campagne contre le cancer des testicules ! +

    Les Anglais osent : une campagne contre le cancer des testicules ! Certains tabous peuvent causer la mort. Parce qu'ils n'osent pas se toucher, ou parler de leur corps, beaucoup d'hommes meurent En savoir plus
  • Après la domination, retrouver la puissance +

    Qu’en est-il de « la domination masculine » ? Alors que, sous ce même titre, le sociologue Pierre Bourdieu avait analysé les rapports En savoir plus
  • Le retour du Guerrier +

    Chaque Aventure initiatique des Nouveaux Guerriers est prolongée par une soirée « de retour ». Occasion pour chaque homme qui a vécu En savoir plus
  • Dark Knight : un Nouveau Guerrier ? +

    La sortie de The dark knight rises, dernier volet de la trilogie Batman de Christopher Nolan, est l’occasion de revenir En savoir plus
  • La vierge et les sept petits-hommes +

    La vierge et les sept petits-hommes Tous les matins, je lèche en passant les vitrines des Galeries Lafayette parisiennes. Depuis quelques jours, elles se sont remplies En savoir plus
  • 1

Nos prochaines AING

ManKind Project Europe francophone (MKP-EF) est une association à but non lucratif (loi 1901) qui organise des initiations à la masculinité.
Nous aidons les hommes à traverser la vie et ses challenges, à tout âge et quelle que soit leur problématique.

Notre principale activité est l'organisation de l'Aventure initiatique des Nouveaux Guerriers (AING), considérée par beaucoup comme un des plus intenses et puissants week-end de travail pour les hommes.

MKP-EF n'est affilié à aucune religion et à aucun parti politique.

Nous cherchons à être les plus inclusifs possible et à être conscients des différences culturelles entre les hommes.

Vous inscrire à l'AING

mailcontact @mkpef.org