dimanche, 16 septembre 2012 17:01

Le retour du Guerrier

Évaluer cet élément
(24 Votes)

Chaque Aventure initiatique des Nouveaux Guerriers est prolongée par une soirée « de retour ». Occasion pour chaque homme qui a vécu ce week-end de partager avec ses proches – compagne ou compagnon, famille, enfants, amis – ce que cette expérience a changé pour lui.

La semaine dernière, plusieurs soirées se sont tenues dans les principales villes où se trouvent des Nouveaux Guerriers, en Belgique, en France ou en Suisse. Voici quelques pépites glanées lors de la soirée parisienne.

Jeudi 13 septembre, 20h, quartier de Montparnasse. Les terrasses sont bondées, sous le soleil. Les fourmis urbaines interrompent leur activités frénétiques pour se prélasser à la chaleur d’un été qui se prolonge.

Au Forum 104, des hommes se retrouvent, se sourient, s’embrassent en de généreuses accolades. Des femmes – nombreuses, leurs compagnes sans doute – semblent moins exubérantes, moins tactiles. Des enfants, dont le plus jeune encore dans sa poussette, donnent à cette soirée un peu plus de jeunesse et de fraîcheur.

Après les hugs, viennent très rapidement, au cœur de la soirée, les témoignages des tout nouveaux Guerriers. Plus que les détails du week-end sur lesquels ils restent bien discrets (pour ne pas atténuer la puissance de l’expérience de ceux qui les suivront), ils témoignent avec émotion de ce qui se transforme dans leur vie depuis leur retour.

Rien de magique ou d’extraordinaire dans leur transformation : « J’étais déjà poilu, cela n’a pas poussé là-bas. Je suis sûr que, tel que je suis, cela va aller. » Et cette même sérénité traverse bon nombre de propos : « J’ai trouvé une paix intérieure qui me plaît beaucoup. » Et : « Cela me permet de donner du sens aux choses, aux interactions entre les êtres, à ce que je fais. »

Alors qu’est-ce qui a changé et qui les rend si rayonnants ? Un retour à l’intime, une ouverture du cœur. « Je préfère vivre avec un cœur blessé et ouvert qu’avec un cœur fermé mais qui souffrirait en silence. »

Cette authenticité passe pour la plupart par une réconciliation avec ses propres émotions. « Avant, pour moi, être un homme, c’était ne pas pleurer à un enterrement, c’était cacher mes émotions. J’ai vu des hommes dans leur force et leur faiblesse, j’ai osé aller chercher mes failles et me confronter à ma violence intérieure pour découvrir que, derrière, il y a un cœur qui bat. Cela me conforte dans mon chemin. » Un autre : « Avant j’étais à l’écoute de certaines de mes émotions, maintenant je les ressens. »

Ces hommes qui savent allier force et sensibilité se réapproprient leur puissance masculine. « Je suis plus épanoui. Je vivais beaucoup avec la force, je vis maintenant dans la puissance. J’étais dans la crainte, je suis maintenant dans la confiance. »

Ils découvrent une fraternité masculine. « Ce week-end fut pour moi une révélation, celle de la découverte d’une fraternité entre hommes. Je peux aimer un homme sans pour autant avoir des sentiments amoureux pour lui, cela me permet de m’aimer moi-même, autrui et mes proches. J’ai découvert beaucoup d’amour et cela m’a énormément touché. » Un autre : « Dans la rue, je regarde maintenant les hommes dans les yeux. Ils doivent se demander si je veux me battre ou les pécho. » Et puisent dans cette fraternité une (re)connaissance : « J’ai pu être vu et reconnu par d’autres hommes comme un homme, dans son essence d’homme, avec ma vulnérabilité. » Ou encore : « Le moment de se dire au revoir a été très fort. »

Pour eux, l’aventure engagée continue. « J’ai ouvert une porte, encore une, je n’ai plus qu’à ouvrir les autres. » Son voisin témoigne : « Une petite flamme s’est allumée au bas de mon ventre. J’ai envie de continuer à être inspiré et d’être inspirant. »

Ces témoignages suscitent des paroles d’autres Nouveaux Guerriers, mais aussi de compagnes qui évoquent comment elles ont retrouvé l’homme qui partage leur vie. Elles ne semblent pas perdre au change : selon elles, ces hommes se révèlent d’autant plus beaux qu’ils sont authentiques et droits. Il est émouvant de voir combien les femmes sont celles qui disent le mieux combien la transformation des hommes est bonne pour leurs proches, leurs enfants et l’humanité. Les Nouveaux Guerriers ne sont pas un groupe de développement personnel, tourné vers soi, mais une fraternité d’hommes qui se mettent résolument au service d’un projet de paix, de respect et de compassion pour le monde. Un « projet pour l’humanité ».

Cette soirée, deux hommes se sont levés pour dire leur hâte de participer à leur tour à l’aventure. L’un deux semble déjà inscrit à un prochain week-end. Qu’ils fassent ou non le pas, ils seront les bienvenus au prochain « retour ». Et vous, viendrez-vous les écouter ?

7167 Dernière modification le lundi, 01 juillet 2013 23:50

Dernières News

  • Les Anglais osent : une campagne contre le cancer des testicules ! +

    Les Anglais osent : une campagne contre le cancer des testicules ! Certains tabous peuvent causer la mort. Parce qu'ils n'osent pas se toucher, ou parler de leur corps, beaucoup d'hommes meurent En savoir plus
  • Après la domination, retrouver la puissance +

    Qu’en est-il de « la domination masculine » ? Alors que, sous ce même titre, le sociologue Pierre Bourdieu avait analysé les rapports En savoir plus
  • Le retour du Guerrier +

    Chaque Aventure initiatique des Nouveaux Guerriers est prolongée par une soirée « de retour ». Occasion pour chaque homme qui a vécu En savoir plus
  • Dark Knight : un Nouveau Guerrier ? +

    La sortie de The dark knight rises, dernier volet de la trilogie Batman de Christopher Nolan, est l’occasion de revenir En savoir plus
  • La vierge et les sept petits-hommes +

    La vierge et les sept petits-hommes Tous les matins, je lèche en passant les vitrines des Galeries Lafayette parisiennes. Depuis quelques jours, elles se sont remplies En savoir plus
  • 1

Nos prochaines AING

ManKind Project Europe francophone (MKP-EF) est une association à but non lucratif (loi 1901) qui organise des initiations à la masculinité.
Nous aidons les hommes à traverser la vie et ses challenges, à tout âge et quelle que soit leur problématique.

Notre principale activité est l'organisation de l'Aventure initiatique des Nouveaux Guerriers (AING), considérée par beaucoup comme un des plus intenses et puissants week-end de travail pour les hommes.

MKP-EF n'est affilié à aucune religion et à aucun parti politique.

Nous cherchons à être les plus inclusifs possible et à être conscients des différences culturelles entre les hommes.

Vous inscrire à l'AING

mailcontact @mkpef.org